Issue
J. Phys. France
Volume 27, Number 5-6, mai-juin 1966
Page(s) 329 - 334
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:01966002705-6032901
J. Phys. France 27, 329-334 (1966)
DOI: 10.1051/jphys:01966002705-6032901

Étude de l'influence de l'iode sur les raies sensibles de l'iodure cuivreux

Serge Nikitine, Danièle Roth et Michel Certier

Laboratoire de Spectroscopie et d'Optique du Corps Solide, Institut de Physique, Université de Strasbourg (Laboratoire Associé au C. N. R. S.)


Abstract
The influence of iodine on the sensitive lines of cuprous iodide has been studied at 4 °K. These lines are always observed after the preparation of the sample. Their intensity fluctuates from one sample to another. They disappear totally when the sample is submitted to a high vacuum and to a moderate heating. The lines appear again when the sample is submitted to the action of iodine. Its inclusion produces a perturbation of the lattice which modifies the selection rules or introduces new absorption centers. Different possibilities are considered in the discussion. a) Absorption of iodine on the surface of the sample produces the formation of copper vacancies in the crystal and Cu++ near the surface. The first may capture an exciton and thus be responsible for some of the lines. The second (Cu ++) may form an impurity band and be responsible for other lines or absorption edges. b) The formation of copper vacancies and inclusion of non stoichiometric iodine may perturbe the lattice and modify the selection rules of otherwise forbidden lines. A magnetic field up to 33 kOe has no effect on the sensitive lines.


Résumé
L'influence de l'iode sur les raies sensibles de l'iodure cuivreux a été étudiée à 4 °K. Ces raies, toujours présentes après la préparation de la couche cristalline, mais de façon irrégulière selon les échantillons, disparaissent totalement en soumettant les échantillons à un vide poussé et à un chauffage modéré. Les raies réapparaissent après un contact avec les vapeurs d'iode. L'adsorption d'iode produit une perturbation du réseau qui modifie les règles de sélection ou fait apparaître des centres absorbants nouveaux. Différentes possibilités sont considérées dans la discussion. a) L'adsorption d'iode à la surface de l'échantillon produit la formation de vacances de cuivre dans le cristal et de Cu++ près de la surface. La première pourra capter un exciton et être ainsi responsable de quelques-unes des raies. Le second (Cu++) pourra former une bande d'impureté et être responsable des autres raies ou bord d'absorption. b) La formation de vacances de cuivre et l'inclusion d'iode non stoechiométrique perturbera le réseau et modifiera les règles de sélection de raies normalement interdites. Le champ magnétique de 33 kOe n'a aucun effet sur les raies sensibles.

PACS
6172 - Defects and impurities in crystals; microstructure.
78 - Optical properties, condensed-matter spectroscopy and other interactions of radiation and particles with condensed matter.

Key words
copper compounds -- crystal defects -- spectra