Numéro
J. Phys. France
Volume 44, Numéro 7, juillet 1983
Page(s) 797 - 804
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:01983004407079700
J. Phys. France 44, 797-804 (1983)
DOI: 10.1051/jphys:01983004407079700

Détermination de la perturbation et calcul du profil de la raie semi-dégénérée 4f 4d 4p → 2p Li (I) du lithium, émise par un plasma électrolytique, tenant compte de l'effet dynamique des ions

J.P. Bardet et J.C. Valognes

Laboratoire de Physique des Liquides Ioniques, Université Pierre et Marie Curie, Tour 15, 4, place Jussieu, 75230 Paris, France


Abstract
The values of the main parameters of an anodic plasma obtained by electrolysis of a molten LiC1-KC1 equimolecular mixture are corroborated or stated accurately, under a theoretical computation of the Li(I) 4f 4d 4p → 2p lineshape, taking into account the effect of dynamic ion broadening : electric radial field intensity |E| = 160 kV cm-1, electronic density N e ≈ 1.2 x 1017 cm-3, temperature between 5 000 and 5 300 K. The « runaway » of electrons is probably inhibited by the fact that the plasma is both very thin (5 μm) and partially ionized.


Résumé
Un calcul de profils théoriques de la raie semi-dégénérée Li (I) 4f 4d 4p → 2p incluant une correction tenant compte de l'effet dynamique des ions permet de confirmer, et préciser, les valeurs des principaux paramètres du plasma obtenu par effet d'anode au cours de l'électrolyse d'un mélange équimoléculaire LiC1-KC1 fondu. En particulier, nous confirmons à 160 kV cm-1 l'intensité du champ électrique radial uniforme. La densité électronique est de l'ordre de 1,2 x 1017 cm-3, ce qui implique une température comprise entre 5 000 et 5 300 K. Il est raisonnable de penser que les faibles taux d'ionisation des atomes en présence ainsi que la faible épaisseur du plasma (5 μm) sont un obstacle au « runaway » des électrons.

PACS
5250D - Plasma sources.

Key words
atomic spectral line breadth -- discharges electric -- electromagnetic wave propagation in plasma -- lithium -- plasma diagnostics