Numéro
J. Phys. France
Volume 39, Numéro 11, novembre 1978
Page(s) 1209 - 1214
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:0197800390110120900
J. Phys. France 39, 1209-1214 (1978)
DOI: 10.1051/jphys:0197800390110120900

Gradient de champ électrique dans SnO2 et SnF4 interprétation des mesures d'éclatement quadrupolaire et évaluation de la polarisabilité anionique

Y. Calage1, L. Benmiloud1 et J. Pannetier2

1  Institut des Sciences Exactes, Université d'Oran, Es-Senia, Algérie
2  Laboratoire de Chimie Minérale D, Université de Rennes, Faculté des Sciences, 35031 Rennes Cedex, France


Abstract
A lattice sum calculation of the electric field gradient at the Sn 4+ site in SnO2 and SnF4 (self-consistent monopole-dipole model) is used to explain the Mössbauer quadrupole splittings ; agreement between calculated and experimental values is obtained with the following polarizabilities : α(O =) = 1.60 Å3 and α(F-) = 0.98 Å3.


Résumé
Les composantes monopolaires et dipolaires du gradient de champ électrique au niveau de l'ion Sn4+ ont été calculées pour les structures SnO2 et SnF4. La comparaison avec les résultats de spectroscopie Môssbauer (éclatement quadrupolaire) conduit aux valeurs suivantes de la polarisabilité : α(O=) = 1,60 Å3 et α(F -) = 0,98 Å3.

PACS
7680 - Mössbauer effect; other gamma-ray spectroscopy.
7722 - Dielectric properties of solids and liquids.

Key words
crystal field interactions -- crystal hyperfine field interactions -- Mossbauer effect -- polarisability -- tin compounds