Numéro
J. Phys. France
Volume 26, Numéro 8-9, août-septembre 1965
Page(s) 472 - 472
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:01965002608-9047200
J. Phys. France 26, 472-472 (1965)
DOI: 10.1051/jphys:01965002608-9047200

Détection et analyse entre 0,5 et 40 keV de particules neutres émises par un plasma

C. Renaud

Groupe de Recherche de l'Association EURATOM-C. E. A., Fontenay-aux-Roses, Seine


Résumé
La détection et l'analyse de particules neutres rapides sont utilisées comme méthodes de diagnostic sur le Dispositif d'Étude de Compression Adiabatique (DECA II). Les neutres rapides sont formés par échange de charge des ions du plasma sur le gaz résiduel et s'échappent de la configuration magnétique. Leur détection permet de déterminer le profil de densité, l'énergie et le temps de vie du plasma. Deux méthodes de détection ont été employées : - L'émission secondaire d'électrons par les neutres rapides dans un détecteur à émission secondaire-scintillation. Ce procédé ne permet pas l'analyse des particules et l'effet photoélectrique en limite l'utilisation. - L'ionisation des neutres rapides par une cellule à gaz (10-2 torr d'hélium), suivie de la détection des ions par un détecteur à émission secondaire-scintillation. L'analyse des particules est alors possible par différentes méthodes : déviation dans un champ électrique ou magnétique, temps de vol. Pour remonter, à partir de ces mesures, au spectre en énergie des particules neutres, il est nécessaire de faire une correction de rendement d'ionisation de la cellule à gaz. Une mesure de ce rendement en fonction de l'énergie a été faite, pour différents gaz, à l'aide d'une source à ions.

PACS
52 - Physics of plasmas and electric discharges.

Key words
particle detectors -- plasma diagnostics