Numéro
J. Phys. France
Volume 26, Numéro 6, juin 1965
Page(s) 367 - 372
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:01965002606036700
J. Phys. France 26, 367-372 (1965)
DOI: 10.1051/jphys:01965002606036700

Étude des réactions 16O(d, α0), 16O(d, p0) et 16O(d, p1) de 300 keV à 1 MeV (résultats expérimentaux)

N. Longequeue, H. Beaumevieille, E. Ligeon, J.P. Longequeue et M. Sandon

Université et Centre d'Études Nucléaires de Grenoble, Laboratoire de Physique Nucléaire


Abstract
The réactions 160(d, α0), 160(d, p 0) and 16O(d, p1) have been studied in the energy range 300 keV-1 MeV. The expérimental results for α0 and p 0 suggest the two 18F* levels : E d = 480 keV and 650 keV. The angular distributions for p1 suggest that at very low energy the reaction 16O(d, p1) proceeds by Coulomb stripping.


Résumé
L'étude expérimentale des réactions 160(d, α0), 160(d, p0) et 160(d, p1) a été entreprise de 300 keV à 1 MeV et met en évidence en α0 et p0 deux niveaux du 18 F à Ed = 480 keV et Ed = 650 keV. Par ailleurs, les distributions angulaires en p1 suggèrent à très basse énergie un processus (d, p) de Coulomb.

PACS
2545D - Elastic and inelastic scattering.

Key words
nuclear reactions and scattering due to deuterons -- nuclear energy levels -- proton angular distribution