Numéro
J. Phys. France
Volume 24, Numéro 11, novembre 1963
Page(s) 917 - 921
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:019630024011091700
J. Phys. France 24, 917-921 (1963)
DOI: 10.1051/jphys:019630024011091700

Noyaux composés et collisions tangéntielles dans les réactions du 20Ne avec les noyaux Ag et Br de l'émulsion ionographique

Raymond Pfohl, Christiane Winter-Gegauff et Jean-Pierre Lonchamp

Département de Physique Corpusculaire du Centre de Recherches Nucléaires Strasbourg-Cronenbourg


Abstract
The energy of the incident Ne at the time of reaction varied from 80 to 200 MeV. The angular distributions, the energy spectra, the study of recoil nuclei, and the emission of high energy heavy ions are studied for classification of reaction mechanisms. Taking three or more branch stars, tangential collisions provide 13 % of reactions. Most of the other reactions go through complete fusion of target and projectile. Statistical model evaporation alone does not explain the de-excitation.


Résumé
Les réactions ont lieu entre 80 et 200 MeV d'énergie incidente. Les distributions angulaires, les spectres d'énergies, l'étude des noyaux de recul, l'émission d'ions lourds énergiques permettent de classer les mécanismes de réaction : En ne considérant que les étoiles de 3 branches et plus on trouve une faible proportion (13 %) de collisions tangentielles. Les autres réactions procèdent en grande majorité par fusion totale de la cible et du projectile. L'évaporation selon le modèle statistique n'est pas le seul mécanisme de désexcitation rencontré.

PACS
2570 - Low and intermediate energy heavy-ion reactions.
2940R - Nuclear emulsions.

Key words
nuclear reactions and scattering due to nuclei of Z>2 -- nuclear track emulsions