Issue
J. Phys. France
Volume 24, Number 2, février 1963
Page(s) 89 - 98
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:0196300240208900
J. Phys. France 24, 89-98 (1963)
DOI: 10.1051/jphys:0196300240208900

Sur l'effet Mössbàuer dans les couches minces

A. Corciovei et A. Berinde

Institut de Physique Atomique, Bucarest


Abstract
A theoretical study of the Môssbauer effect in thin films is given. The obtained recoilless emission rate, the so-called Debye-Waller factor, has the form : f(q) = f()c(q)[1+ D(q)cos2θ], where f() is the value of the Debye-Waller factor which corresponds to the bulk medium, c(q) and D(q) are two functions which depend on the number q of monoatomic layers of the thin film, and θ is the angle between the direction of emission of the radiation and the normal to the thin film. The dependence is studied of the anisotropy coefficient D versus q for various values of the elastic forces in the lattice. The energy shift of the recoilless emitted quantum, due to the mass modification of the radiating nucleus is obtained and the result is compared with the corresponding energy shift for the bulk medium.


Résumé
On fait l'étude théorique de quelques particularités de l'effet Mössbauer dans les couches minces. On trouve que le facteur de Debye-Waller qui donne la fraction de l'émission sans recul, prend la forme f(q) = f()c(q)[1+D(q)cos2θ] où f() désigne la valeur de ce facteur correspondant au corps massif, c(q) et D(q) sont deux fonctions du nombre de couches monoatomiques q de la couche et θ est l'angle que la direction de l'émission de la radiation fait avec la normale à la couche. On calcule la dépendance du coefficient d'anisotropie D en fonction de q pour diverses valeurs des forces élastiques dans le réseau cristallin. En outre, on calcule le déplacement de l'énergie du quantum émis sans recul, dû à la modification de la masse du noyau émetteur, tout en le comparant avec un déplacement similaire dans le corps massif.

PACS
7680 - Mössbauer effect; other gamma-ray spectroscopy.

Key words
films -- gamma ray absorption -- Mossbauer effect