Numéro
J. Phys. France
Volume 26, Numéro 3, mars 1965
Page(s) 117 - 120
DOI https://doi.org/10.1051/jphys:01965002603011700
J. Phys. France 26, 117-120 (1965)
DOI: 10.1051/jphys:01965002603011700

Sur l'utilisation dans la caméra électronique de couches Cs3 Sb sensibilisées par la lumière

Maurice Duchesne

Observatoire de Paris


Abstract
The photocathodes used in the electronic camera are made with an excess of caesium. Though, when the caesium excess is too large, they are not stable and partly lose their sensitivity during storage. An intense illumination brings back their primary sensitivity. This activation is partly explained by the sublimation of superficial free surface caesium. There is an equilibrium, through the caesium vapour pressure, between the free caesium existing at the surface of the photosensitive layer and the caesium coating the inner part of the bulb. Yet, the shape of the sensitizing curve suggest the existence of a more complex mechanism. Within the electronic camera, the sensitized photocathodes have a reaction identical to the stable cells.


Résumé
Les photocathodes utilisées dans la caméra électronique sont fabriquées avec un excès de césium. De ce fait, lorsque l'excès de césium est trop important, elles sont instables et perdent une partie de leur sensibilité pendant le stockage. Une illumination intense permet de restituer leur sensibilité initiale. Cette sensibilisation s'explique, en partie, par la sublimation du césium libre superficiel. Il y a équilibre, par l'intermédiaire de la tension de vapeur de césium, entre le césium libre présent à la surface de la couche photosensible et celui qui recouvre la paroi interne de l'ampoule. La forme de la courbe de sensibilisation suggère cependant l'existence d'un mécanisme plus complexe. Dans la caméra électronique les photocathodes sensibilisées ont un comportement identique à celui des cellules stables.

PACS
8560H - Photomultipliers; phototubes and photocathodes.

Key words
cathodes -- image convertors -- photoelectricity